La culture organisationnelle : aspects théoriques, pratiques et méthodologiques

Magazine Courants, juin-juillet-août 1988

Abravanel, Allaire, Firsirotu, Hobbs, Poupart et Simard, La culture organisationnelle : aspects théoriques, pratiques et méthodologiques, Montréal, Gaétan Morin, éditeur, 1988.

Six professeurs d’universités québécoises se sont associés pour faire le point sur le thème connu, mais combien galvaudé, de la culture organisationnelle. Ainsi que le mentionne d’ailleurs les auteurs, deux dangers assombrissent l’étude d’une idée devenue à la mode : le premier est d’oublier ses racines historiques et scientifiques et le second est d’évacuer la complexité et la diversité qui la caractérise.

L’ouvrage, La culture organisationnelle: aspects théoriques, pratiques et méthodologiques, veut répondre à trois problématiques. La première concerne l’utilité d’un tel modèle, la deuxième porte sur les méthodes d’étude et la troisième touche des recherches appliquées à partir du concept de culture organisationnelle. Dans le premier chapitre de l’ouvrage, les professeurs Yvan Allaire et Mihaela E. Firsirotu de I’UOAM présentent le théories de la culture organisationnelle.

Malgré le caractère récent de cette notion, plusieurs écoles se partagent différentes interprétations. Néanmoins, selon les chercheurs, il faut considérer la culture d’une organisation non pas comme une donnée statique, mais « comme un système particulier de symboles, influencé par la société environnante, par l’histoire de l’organisation, et par ses leaders passés, ainsi que par divers facteurs de contingence » (tels le secteur d’activité de l’organisation, la technologie qu’elle utilise, etc.).

Un résumé aussi succinct ne peut révéler la richesse de l’ouvrage.

En effet, le livre, écrit en collaboration, explore plusieurs aspects reliés à l’étude de la culture organisationnelle (tels les mythes, les symboles, l’idéologie) et est à teneur hautement académique. Quelques heures paisibles, dans votre salon, crayon en main, vous permettront d’étoffer considérablement votre discours sur un sujet encore en vogue.

Les commentaires sont clôturés.