Chili : le droit à la démocratie

Le Motdit, 30 octobre 1979

Depuis longtemps déjà la dictature opprime les peuples d’Amérique latine. C’est notamment le cas du Chili, qui, depuis 1973, sous la férule du président Pinochet, accumule, chaque jour, crimes et disparitions, creusant ainsi l’écart déjà grand existant entre le peuple et les maîtres du pouvoir. Cette dictature plonge dans la misère la plus noire des milliers de gens impuissants, assassine, opprime, torture.

En Amérique du Nord, nous vivons dans un système qui, en comparaison avec d’autres pays, assure, même au plus pauvre, une survie matérielle minimale. Nous pouvons exprimer notre désaccord avec un gouvernement, écrire des livres avec les opinions les plus diverses, et faire des protestations sans pour autant être passés aux armes.

Ces droits humains ne doivent pas se limiter seulement aux pays industrialisés. Ils doivent s’étendre à chaque peuple, et pour tous les individus, sans égard aux origines et à la nationalité.

C’est pourquoi nous devons appuyer la lutte du peuple chilien, peuple exploité et opprimé, pour l’aider à instaurer une démocratie juste pour tous les citoyens. Et, pour cela, le meilleur moyen est de s’informer.

Connaître les horreurs de la dictature et savoir ce que demande le peuple chilien sont des gestes qui, déjà, aideront ce pays à mener à bien ce combat qui s’inscrit fondamentalement dans les droits de toutes les nations.

Les commentaires sont clôturés.