Hockey mineur à St-Hubert : hausse des tarifs

Mon premier article professionnel

L’Image (Longueuil), 5 septembre 1979

Les participants paient.

Telle est la nouvelle politique « sportive » de la ville de St-Hubert en marge de l’année 1979-80.

En effet, alors qu’ li en coûtait $5 pour défrayer une année de hockey en 1979 dans cette ville, il en coûtera maintenant $30 pour les classes B et C, de la catégorie atome à midget et $35 pour le juvénile.

Par ailleurs, pour la classe élite (classe AA ou inter-cité), les tarifs seront de $60 pour les catégories atome et pee-wee et de $75 pour le bantam et le midget.

Ces hausses s’expliquent par le fait que la ville de St-Hubert ne défraie plus les coûts des arbitres et des marqueurs, comme elle le faisait auparavant.

En ce qui concerne l’élite, le budget total s’élève à $20 000.

Ces jeunes porteront des dossards de couleur vert, jaune et blanc et ils seront connus sous le nom des ‘Jets’.

Ils joueront dans la ligue de hockey mineur Richelieu comprenant les villes de St-Hubert, Brossard, Longueuil, Vallée du Richelieu, St-Jean, St-Hyacinthe et, possiblement, quatre clubs de la région de Montréal.

Cette nouvelle classe, qui constitue une première à St-Hubert, est gérée par un comité dont le président est le sportif bien connu, Fernand Laperrière. Quant aux catégories B et C, il n’y a pas de changements majeurs, la compétition se faisant entre les différents secteurs de la ville, en l’occurrence les zones d’Iberville, Maricourt, Laurendeau et Laflèche.

Quatre comités de secteurs s’occuperont du bon fonctionnement de ces deux classes.

Enfin, mentionnons la présence d’un comité de zone (deux représentants par secteurs) qui a pour tâche de représenter la ville de St-Hubert à la Fédération de hockey sur glace du Québec.

Les commentaires sont clôturés.