Des présentations mieux réussies

Magazine Courants, novembre-décembre 1988

Tous se laissent plus facilement convaincre par un message, quand le medium qui le transmet est utilisé de façon intelligente. Sinon la meilleure des idées ne résiste pas à l’ennui… Voici quelques trucs.

Lorsque l’on présente une communication à un groupe, il faut éviter de garder les mains dans les poches du pantalon ou du veston. Surtout lors de l’annonce de mauvaises nouvelles, car cela donne une impression d’indifférence qui pourrait choquer les gens. Assis, il vaut mieux garder les mains sur la table plutôt que dessous. Dans le premier cas, le présentateur s’affirme ; dans le second, il parait se fermer. Des questions sont posées ? Il faut aller au-devant, y compris par le geste : avancer d’un pas lorsqu’on est debout, s’incliner vers l’avant si l’on est assis. Cela dénote que l’on contrôle la situation.

Si la vidéo est utilisée, faire attention de ne pas bloquer la vue de quelqu’un. Il est aussi plus approprié de se servir d’un acétate seulement à la fin de l’exposé. Si l’acétate est montre trop tôt, les interlocuteurs se concentrent sur ce qu’ils voient au tableau, sans prêter attention à ce qu’ils entendent.

Dernier truc la portée du message est plus grande si le titre d’un chapitre de la présentation renvoie à une information concrète. Exemple : au lieu de Profits comme titre d’une section, il vaudrait mieux utiliser Les profits ont augmenté de 15 %.

Les commentaires sont clôturés.