Dix tendances pour une société nouvelle

Magazine Courants, janvier-février 1989

John Naisbitt, 59 ans, a fait des études de sciences politiques à Harvard. Il a déjà oeuvré dans l’entourage du président Lyndon Johnson, en plus de travailler à IBM et à Eastman Kodak. Il est présentement président de la société Naisbitt, de Washington, spécialisée dans l’identification des nouvelles tendances qui se font jour dans les domaines politique, social, économique et technologique. Naisbitt travaille surtout à partir d’une analyse de contenu détaillée de nombreux journaux aux États-Unis. Il vend ses informations, publiées dans une lettre intitulée The Trend Report, à plusieurs grandes entreprises, en plus de participer comme conférencier invité à de nombreux séminaires et colloques.

Il identifie dix tendances qui annoncent l’avènement d’une société nouvelle. Pour que des changements soient possibles, il faut qu’il y ait à la fois nécessité économique et changement des valeurs. Selon John Naisbitt, nous assistons actuellement à une telle symbiose.

-Tendance 1 – De la société industrielle à la société informatique
II s’agit de la voûte qui supporte toutes les idées de Naisbitt. Pres de 60 % de la main-d’oeuvre aux États-Unis travaille dans un secteur relié à l’information. Le secteur manufacturier est en déclin et passe aux mains des pays du Tiers-Monde.

-Tendance 2 – L’intrusion technologique et la réponse humaine
Pour que la société intègre une technologie nouvelle, il faut que les individus s’y adaptent par une réponse mentale adéquate, sinon la technologie sera rejetée. Il existe un parallèle entre ces deux phénomènes. C’est ce que John Naisbitt nomme le processus high tech, high touch.

-Tendance 3 – De l’économie nationale à l’économie mondiale : le monde est compose d’entités interdépendantes
L’économie occidentale entre dans une phase de désindustrialisation. Un nouvel organigramme industriel est en tours de constitution dans un environnement où les liens d’interdépendance entre les nations sont de plus en plus manifestes.

-Tendance 4 – Du court terme au long terme
Les gestionnaires devront s’intéresser davantage à la notion de long terme plutôt qu’à celle de court terme. Ils devront bâtir pour le futur, car l’idée de court terme stoppe non seulement la prospérité future de la firme, mais cause torts considérables à l’environnement. En ce sens, les écoles de commerce sont à blâmer pour l’accent qu’elles mettent sur les chiffres.

– Tendance 5 – La dynamique décentralisatrice
Les structures centralisées s’effritent. La société nouvelle se construit de la base vers le sommet. Les affaires locales et régionales intéressent de plus en plus les citoyens.

-Tendance 6 – De l’assistance institutionnelle au renouveau de l’initiative
Les individus apprennent à compter davantage sur eux-mêmes plutot que de dépendre des institutions. Cela crée un climat favorable à l’entrepreneurship.

-Tendance 7 – De la démocratie de représentation à la démocratie de participation
L’éthique de participation se répand et bouleverse notre conception de l’exercice du pouvoir. Ceux qui sont affectés par une décision veulent faire partie du processus décisionnel.

-Tendance 8 – Des hiérarchies aux réseaux
Depuis toujours, nos existences ont été réglées et gouvernées selon le modèle de la structure pyramidale. Les réseaux, processus de communication de l’information entre individus, rendent caduque la structure pyramidale, sous l’effet conjugué des autres changements : la société informatique, la démocratie participative, la présence des ordinateurs.

-Tendance 9 – La déplacement Nord-Sud
Les activities de l’avenir se déplacent du nord au sud des États-Unis, notamment au Texas, en Floride et en Califomie.

-Tendance 10 – De l’alternative simple à la société multi-optionnelle
Dans le monde d’aujourd’hui, les choix ne se posent plus en termes de blanc ou de noir. Les choix sont multiples et variés, et ce dans tous les secteurs : les horaires de travail, les produits et les services offerts, les loisirs, etc. L’homogénéité fait place à l’hétérogénéité.

Soirce : John Naisbitt, Les dix commandements de l’avenir, Sand, 1984. Titre original : Megatrends, 1982.

Les commentaires sont clôturés.