Aliments naturels et miracles

Magazine Courants, janvier-février 1990

Avec la vogue de l’alimentation naturelle, les consommateurs commencent à se demander si faire son épicerie n’exigera pas avant longtemps des tours de… médecine naturelle, note le magazine Time.

De plus en plus, les emballages d’aliments annoncent en grosses lettres : Plus de de calcium ; Moins de sodium ; Pas de cholestérol. Les aliments, n’ont pas à avoir bon gout, ils doivent être sains. Si des dirigeants de certaines organisations, telle l’American Heart Association, y voient une tendance bénéfique, d’autres s’inquiètent des effets trompeurs de ce type de publicité.

Michael Jacobson, du Center for Science in the Public Interest, déclare : « Les termes utilisés sont exacts, mais les effets bénéfiques des aliments sont souvent exagérés. » Une interprétation qu’appuie Ann Gaba, de l’université Columbia. « Un aliment ne peut vous tuer, mais il ne peut aussi vous assurer à lui seul la santé. »

Bref, la santé repose sur une alimentation globale saine et équilibrée et non de la consommation de quelques aliments miracles…

Les commentaires sont clôturés.