Islam et laïcité

Section Vous et nous, Jeune Afrique, 11-17 mai 2003

Je voudrais souligner la pertinence de l’article de Ridha Kéfi sur la Tunisie : « Leçons irakiennes» (n° 2208). L’islam est mûr pour un aggiornamento semblable à ce qu’a été pour l’Occident l’apparition de la laïcité. Il est aujourd’hui largement reconnu que la laïcité a été, et reste, un des éléments moteurs de l’avancée de l’Occident depuis deux siècles. Or, selon une interprétation traditionnelle, l’islam est à la fois « din wa daoula » (religion et État). Ce qui apporte une justification religieuse de tout et de rien, y compris pour des actions terroristes. De là l’impérieuse nécessité pour les musulmans de séparer ces deux sphères s’ils veulent vraiment faire accéder leur civilisation au monde moderne et mieux contribuer à son développement.

Les commentaires sont clôturés.