La Tunisie rejoint le camp démocrate

Le Devoir, 24 octobre 2011

Moi et ma famille avons vécu en Tunisie durant 4 ans. Nous avons assisté à la Révolution tunisienne. Quoiqu’on en dise, ce pays vivait une profonde stagnation et les élections du 23 octobre 2011 permettront enfin au peuple tunisien de libérer son énergie créatrice. les martyrs de la Révolution ne sont pas morts en vain. Il faut maintenir soutenir la Tunisie, notamment sur le plan économique, mais aussi pour qu’elle devienne un modèle pour les autres pays arabes dans leur quête de dignité.

Les commentaires sont clôturés.