L’utilisation de la force a ses raisons

Métro, 20 septembre 2001

Le message pacifiste publié dans la tribune du journal Métro le 19 septembre est drapé de vertu facile, a été maintes fois entendu avant, pendant et après les deux guerres mondiales du 20e siècle.

Bien sûr qu’on voudrait que ce soit comme l’auteur le dit. mais on aimerait aussi lui rappeler qu’on utilise pas la force pour le plaisir de la chose, mais parce qu’on cherche à atteindre certains objectifs, dont notre sécurité.

Une anecdote, révélatrice : suite au bombardement de la Libye par les Américains, il y a de cela plusieurs années, suite à des actes de terrorisme commis par ce pays, le colonel Khadafi a complètement quitté le paysage du terrorisme.

La force a été utilisée lors de la guerre du Golfe de 1991. Résultat : Saddam Hussein est bien sage avec ses voisins depuis.

La force est, qu’on le déplore ou non, encore un moyen à utiliser pour calmer des gens aux desseins bien mal intentionnés.

Les commentaires sont clôturés.