La disparition du journal L’Image

Le Devoir, 27 septembre 1980
Le Journal de Montréal, 16 octobre 1980

Et voilà ! Quelque temps après l’annonce de la fermeture du Winnipeg Tribune et du Ottawa Journal, qui rend pour le moins obscur l’avenir de la presse écrite au Canada, on nous apprend la fin d’un journal hebdomadaire, le journal L’Image de la Rive-Sud.

Après deux ans et demi de publication, L’Image, propriété de Serge Savard, aurait perdu plusieurs milliers de dollars et ne serait pas non plus rentable dans un avenir prévisible.

Seul compétiteur sérieux du Courrier du Sud, avait jouit auparavant d’une trentaine d’années au monopole de l’information au sud de Montréal, L’Image n’a pu résister aux tentacules de l’empire de M. Jean-Paul Auclair, dorénavant propriétaire de la majorité des hebdomadaires locaux d’information sur tout le territoire de la Rive-Sud.

Certes, ce n’est pas la non-appartenance de L’Image à une chaine de journaux qui a irrémédiablement causé sa perte, mais ce n’est pu non plus son statut de journal indépendant qui lui donnait un gage d’existence éternelle.

Il n’est impensable qu’une communauté de quelque 400 000 habitants ne soit desservie que par un seul hebdomadaire. Le public a droit d’exiger une autre version des faits, un compte rendu différent des événements se déroulant sur la scène locale et municipale.

Le Courrier du Sud aurait d’ailleurs tout intérêt à soigner sa qualité. Journaliste des sports à L’Image, profession à temps partiel qui me permettait en partie de subvenir à mes études universitaires, j’étais à même de constater combien fréquemment Le Courrier, malgré sa présentation et un contenu respectables, ne couvrait pas certaines activités me semblant dignes d’intérêt.

Il est donc à espérer que la disparition de son seul opposant permettra un réajustement à ce niveau.

Les commentaires sont clôturés.