Un Salon de l’emploi pour CDN/NDG

L’Interligne, juin 2003
Résident de NDG – Membre de la Commission interculturelle

Lieu de rassemblement de la majorité des nouveaux arrivants au Québec et à Montréal, l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dames-de-Grâce s’est doté, en mai 2002, d’une Commission interculturelle, composée d’une vingtaine de membres, dans le but de conseiller et de donner avis sur les services et les politiques à mettre en œuvre afin de favoriser l’intégration et la participation des membres des communautés culturelles à la vie politique, économique, sociale et culturelle de l’arrondissement. Le conseil est présidé par Marcel Tremblay, conseiller municipal de Décarie.

Active depuis un an, la Commission tenait, le 21 mai dernier, sa première assemblée publique. Pour l’occasion, elle a présenté les principaux dossiers sur lesquels elle est intervenue. Parmi la gamme de sujets traités, les priorités identifiées sont la jeunesse et l’emploi.

Sur ce dernier point, la commission a fait l’annonce de l’organisation d’un Salon de l’emploi, de la formation et des stages, afin d’appuyer les jeunes dans leurs efforts d’accession au marché du travail, tant dans la fonction publique qu’au sein d’entreprises privées. L’événement, dont le président d’honneur est Michael Applebaum, président de l’arrondissement, aura lieu toute la journée du samedi 22 novembre 2003, à l’École des hautes études commerciales affiliée à l’Université de Montréal.

Le conseiller Tremblay explique que la salon, appuyé financièrement par Emploi Québec, prévoit la présence de 25 kiosques et des conférences, ouverts aux visiteurs de l’arrondissement et de l’ensemble de l’île, dans un format dynamique permettant de faire un arrimage entre les entreprises à la recherche de main-d’œuvre et les chercheurs d’emplois, dont plusieurs sont en déficit d’information sur les possibilités offertes dans leur nouveau milieu d’accueil. Déjà, plusieurs grandes entreprises et institutions ont confirmé leur participation.

« Ce salon constitue une action concrète et d’envergure afin de favoriser l’intégration sur le marché du travail de la population ethnoculturelle », signale Marcel Tremblay, qui rappelle que le départ prochain des babyboomers à la retraite crée des ouvertures uniques sur le marché du travail.

Les commentaires sont clôturés.