Aéroport de St-Hubert : spectacle de l’escadrille Miller

Aéromag, septembre-octobre 1983

À l’aéroport de Saint-Hubert, l’été dernier, avait lieu un spectacle aérien mettant en vedette les avions Skytypers de l’escadrille Miller.

Organisé par la brasserie O’Keefe et par l’Aéro-Club de Montréal, le spectacle avait pour but de souligner l’arrivée au Québec des cinq appareils SNJ-2 qui datent de plus de 43 ans.

L’histoire de ces appareils remonte à la Seconde Guerre mondiale, alors que 61 avions avaient été conçus (1940-41). Il s’agissait pour la marine américaine de mettre au point un appareil d’entraînement à utiliser au besoin en situation de combat. North American Aviation obtint le contrat de fabrication, soit la même compagnie qui avait obtenu, l’année auparavant, du gouvernement américain le contrat de production des avions de guerre 0-47 et BT-9.

Encore de nos jours, certains pays utilisent les SNJ dans la formation et l’entraînement des pilotes. Chez Miller, ils peuvent imprimer dans le ciel un message d’une hauteur de 304 m et d’une longueur de 10 à 12 km.

Achetés par la brasserie O’Keefe, et repeints, les appareils présentent aujourd’hui un spectacle aérien de haute qualité. L’escadrille peut voler en formation serrée (76 m de distance entre les avions) et produire une vingtaine de lettres à la minute.

Les commentaires sont clôturés.